Accueil
Retour
Contacts
des Frères de Limbourg gebroeders Van Limburg
gebroeders Van Limburg
Nederlands
Deutsch
English
Français

Déni de responsabilité
Design: LaVerbe

Nimègue vers 1400

Au cours du quatorzième siècle, Nimègue traverse une période tumultueuse. Le nombre d'habitants augmente, en dépit de l'épidémie de peste de 1350. Les marins nimèguois font commerce avec l'Angleterre et la région de la Baltique et Nimègue rejoignent la Hanse. Sur le plan culturel aussi, Nimègue progresse. L'argent, les idées novatrices, de nouveaux contrats et la construction d'églises et de couvents assurent du travail pour les artisans à la sensibilité esthétique développée comme les orfèvres, les sculpteurs sur bois, les sculpteurs sur pierre et les peintres.

Nimègue est la principale localité du duché de Gueldre et domine les terres situées entre Tiel et Wesel. Les ducs de Gueldre rasent les châteaux de la basse noblesse dressés autour de Nimègue. Ils entretiennent d'excellents rapports avec l'Angleterre et la soutiennent dans la guerre de Cent ans contre la France.

Les Nimèguois sont particulièrement entreprenants et ont l'âme voyageuse. Guillaume de Gülick, Duc de Gueldre et principal résidant du Valkhof, entretient de nombreux contacts internationaux, avec, entre autres, Rome, l'Angleterre, la Pologne et la Lituanie. Il se rend même en Afrique. Il n'est pas rare que les jeunes Nimèguois plus nantis se rendent dans des villes universitaires telles que Cologne, Louvain ou Heidelberg, voire Paris, Bologne ou Rome pour y faire leurs études.

gebroeders Van Limburg