Accueil
Retour
Contacts
des Frères de Limbourg gebroeders Van Limburg
gebroeders Van Limburg
Nederlands
Deutsch
English
Français

Déni de responsabilité
Design: LaVerbe

Longtemps méconnus

Pendant des siècles, les propriétaires des Belles Heures et des Très Riches Heures sont restés dans l'anonymat, au même titre que leurs auteurs. L'histoire de l'art, en tant que discipline, est à peine sortie des limbes et de nombreuses sources n'ont toujours pas été publiées, ce qui ne facilite en rien les recherches. Ce n'est qu'en 1881 que Léopold Delisle identifia les Frères de Limbourg comme auteurs des Très Riches Heures, suite à une analyse des inventaires des possessions de Jean de Berry, établie au cours de son existence et directement après sa mort.

Vers 1950, Friedrich Gorissen, archiviste de la ville de Kleef, a découvert le lien entre les Malouel, les de Limbourg et la ville de Nimègue suite à des recherches dans les archives de Nimègue. Gerard Lemmens, ancien directeur du musée nimèguois de la Commanderie de St. Jean, aujourd'hui Musée Het Valkhof, regretta qu'en raison de l'absence de plaque commémorative marquant la maison natale des frères de Limbourg, Nimègue manquait pour la énième fois la chance de se profiler en tant que ville ayant eu autrefois une importante signification culturelle.

gebroeders Van Limburg