Accueil
Retour
Contacts
des Frères de Limbourg gebroeders Van Limburg
gebroeders Van Limburg
Nederlands
Deutsch
English
Français

Déni de responsabilité
Design: LaVerbe

Les Belles Heures

Le duc de Berry confie aux Frères de Limbourg la réalisation d'un somptueux livre d'heures sortant de l'ordinaire. Normalement, un livre d'heures, destiné à la dévotion privée des laïcs afin que ceux-ci prient à heure fixe, présente une structure immuable, avec un canevas de décoration inamovible. Jean de Berry entend s'élever au dessus de ce canevas et conçoit avec les Frères de Limbourg et ses conseillers de nouveaux thèmes parfois provocateurs autour d'un florilège de textes courants ou plus rares. Finalement, les Frères peignent non moins de 172 miniatures pour ce manuscrit. Pour un livre d'heures relativement luxueux, une vingtaine de miniatures était déjà un signe d'opulence. Au printemps de 1409, le duc a pu prendre en main pour la première fois son nouveau trésor totalement achevé.

Les Belles Heures montrent l'évolution des Frères par rapport à leur première œuvre, la Bible Moralisée de Philippe le Hardi. Leur dessin a gagné en assurance, leurs compositions sont plus équilibrées, même si leur style est demeuré identifiable. Ayant ce développement à l'esprit, le duc a pu pousser ses artistes vers des sphères encore plus élevées. Il les chargea alors de réaliser un livre d'heures très richement enluminé, comme jamais un tel manuscrit n'avait été réalisé jusque là : Les Très Riches Heures.