22

22

23

22-23
Maître de Marie de Gueldre, Maître de la Passion de Marie de Gueldre

Bréviaire de Marie de Gueldre
La duchesse Marie de Gueldre dans une cour fermée
LEmpereur Auguste et la Sybille de Tibur
Gueldre, vers 1415
Tempera, or et encre sur parchemin
Coll. Berlin, Staatsbibliothek zu Berlin

Depuis le début du dix-septième siècle (probablement avant), ce magnifique manuscrit est scindé en deux parties. La partie berlinoise a été déliée pour des raisons de conservation. Deux miniatures distinctes de cette partie sont exposées: Marie de Gueldre dans une cour fermée (visible jusquau 15 octobre seulement en raison de sa grande fragilité) et Auguste et la Sybille de Tibur. La miniature montrant la duchesse de Gueldre dans ses formes élégantes nest pas sans évoquer les personnages du mois dAvril dans les Très Riches Heures (voir illustration en miroir). Lautre miniature, montrant les visions de lempereur romain Auguste à lépoque de la naissance du Christ, présente des similitudes avec loeuvre des frères de Limbourg.

Certaines sources écrites (nr. 1-16) attestent que les frères de Limbourg étaient présents à plusieurs reprises à Nimègue entre 1413 et 1415, au moment précis où ce bréviaire était enluminé. En outre, la donneuse dordre était la duchesse Marie de Gueldre, une nièce du duc Jean de Berry, mécène des frères. La partie viennoise de ce bréviaire ne contient pas de miniature, mais le codex ouvert permet néanmoins dadmirer la somptueuse décoration ornant les pages de texte de ce manuscrit exceptionnel (voir illustration).

Fermer la fenêtre