96 96
Jean de Berry en prière

Les Belles Heures de Jean de Berry
Paris ou Bourges, 1405-1408/09
Tempera, or et encre sur parchemin
Coll. New York, The Metropolitan Museum of Art, Cloisters Collection

Le coeur de l'exposition est constitué par dix doubles pages extraites des Belles Heures. Les frères de Limbourg ont réalisé ce magnifique livre d'heures entre 1405 et 1408/09 pour le compte de leur employeur, Jean de Berry. Il s'agit du seul manuscrit totalement achevé. Le Metropolitan Museum of Art de New York, au sein duquel ce manuscrit est actuellement conservé, a décidé de procéder à une restauration du manuscrit et d'en réaliser une édition en fac-similé. Pour cette raison, l'ouvrage a dû être délié et démantelé en doubles pages distinctes. Il a ainsi été possible d'exposer simultanément pour la première fois - et probablement pour la dernière fois avant longtemps - une telle quantité de miniatures d'un tel niveau de qualité.

Le duc est agenouillé en prière, avec un ouvrage - les Belles Heures ? - ouvert devant lui sur un prie-Dieu. Il se trouve dans un oratoire masqué par des tentures. Il n'était pas inhabituel que les églises ou les chapelles présentent un espace en forme de tente, créé au moyen de baldaquins ou de tentures, dans le but de préserver le comte des regards inquisiteurs des autres personnes présentes. Détail remarquable: le couvre-chef repeint du duc. Sous sa couronne, on peut encore apercevoir un couvre-chef en forme de turban.

Fermer la fenêtre