97

97

97
La Grande Chartreuse Diocrès commente les Saintes Écritures

Les Belles Heures de Jean de Berry
Paris ou Bourges, 1405-1408/09
Tempera, or et encre sur parchemin
Coll. New York, The Metropolitan Museum of Art, Cloisters Collection

Le coeur de l'exposition est constitué par dix doubles pages extraites des Belles Heures. Les frères de Limbourg ont réalisé ce magnifique livre d'heures entre 1405 et 1408/09 pour le compte de leur employeur, Jean de Berry. Il s'agit du seul manuscrit totalement achevé. Le Metropolitan Museum of Art de New York, au sein duquel ce manuscrit est actuellement conservé, a décidé de procéder à une restauration du manuscrit et d'en réaliser une édition en fac-similé. Pour cette raison, l'ouvrage a dû être délié et démantelé en doubles pages distinctes. Il a ainsi été possible d'exposer simultanément pour la première fois - et probablement pour la dernière fois avant longtemps - une telle quantité de miniatures d'un tel niveau de qualité.

La miniature empreinte de quiétude montre le monastère de l'ordre des Chartreux, La Grande Chartreuse, près de Grenoble. Cette composition est l'un des rares exemples pour l'époque d'un thème presque exclusivement topographique. La représentation principale est en effet le monastère avec l'imposante chapelle et les cellules individuelles entourant un couloir, caractéristique des couvents de chartreux. Face au couvent, s'étend un lac, lieu très prisé à en juger par le pêcheur à la ligne et l'embarcation. Dans la miniature à côté, nous pouvons voir le théologien Raymond Diocrès à pied d'oeuvre derrière une imposante chaire. Autour de lui, différents érudits et étudiants écrivent sans relâche. La miniature illustre ainsi à merveille le travail du scribe avec les moyens techniques correspondants.

Fermer la fenêtre