100

100

100
Sainte Ursule et les onze mille Vierges
Saint François reçoit les stigmates

Les Belles Heures de Jean de Berry
Paris ou Bourges, 1405-1408/09
Tempera, or et encre sur parchemin
Coll. New York, The Metropolitan Museum of Art, Cloisters Collection

Le coeur de l'exposition est constitué par dix doubles pages extraites des Belles Heures. Les frères de Limbourg ont réalisé ce magnifique livre d'heures entre 1405 et 1408/09 pour le compte de leur employeur, Jean de Berry. Il s'agit du seul manuscrit totalement achevé. Le Metropolitan Museum of Art de New York, au sein duquel ce manuscrit est actuellement conservé, a décidé de procéder à une restauration du manuscrit et d'en réaliser une édition en fac-similé. Pour cette raison, l'ouvrage a dû être délié et démantelé en doubles pages distinctes. Il a ainsi été possible d'exposer simultanément pour la première fois - et probablement pour la dernière fois avant longtemps - une telle quantité de miniatures d'un tel niveau de qualité.

La prière de Sainte Ursule a été illustrée par le tableau dramatique du martyre de la Sainte. Ursule fut mise à mort à Cologne par les Huns avec ses compagnes - qui étaient onze mille selon la légende - après avoir effectué le voyage en bateau depuis Rome. À la vue de ce massacre, l'une des vierges présentes sur le bateau - Ursule en personne ? - lève les mains au ciel en signe de désespoir.
L'événement majeur de la vie de Saint François fut le moment où les cinq blessures du Christ apparurent sur le corps même de François. Les frères ont reproduit cet instant pour illustrer la prière de ce Saint. Le Christ crucifié apparaît dans le ciel. Au même moment, les blessures aux mains, aux pieds et à la poitrine apparaissent, comme on peut le constater à travers une ouverture dans l'habit du Saint. Un confrère, les bras croisés en signe de stupéfaction, est témoin de ce miracle.

Fermer la fenêtre