101

101

101
Enterrement de Saint Jérôme Saint Jérôme étudie les philosophes païens

Les Belles Heures de Jean de Berry
Paris ou Bourges, 1405-1408/09
Tempera, or et encre sur parchemin
Coll. New York, The Metropolitan Museum of Art, Cloisters Collection

Le coeur de l'exposition est constitué par dix doubles pages extraites des Belles Heures. Les frères de Limbourg ont réalisé ce magnifique livre d'heures entre 1405 et 1408/09 pour le compte de leur employeur, Jean de Berry. Il s'agit du seul manuscrit totalement achevé. Le Metropolitan Museum of Art de New York, au sein duquel ce manuscrit est actuellement conservé, a décidé de procéder à une restauration du manuscrit et d'en réaliser une édition en fac-similé. Pour cette raison, l'ouvrage a dû être délié et démantelé en doubles pages distinctes. Il a ainsi été possible d'exposer simultanément pour la première fois - et probablement pour la dernière fois avant longtemps - une telle quantité de miniatures d'un tel niveau de qualité.

Le cycle des illustrations autour de Saint Jérôme dans les Belles Heures montre également la scène représentant l'enterrement du Saint. Le corps sans vie est placé sur un brancard, que suit un cortège de moines. Entre-temps, les cloches d'une église toute proche résonnent. Depuis le portique, un cortège d'ecclésiastiques se met en marche pour passer prendre la dépouille en vue de son enterrement. Des mendiants, dont l'un d'entre eux a été représenté par les frères avec les parties intimes non dissimulées, tendent les mains vers le brancard, dans l'espoir d'être guéris de leurs maux par un miracle. L'autre miniature révèle comment Saint Jérôme, le père de l'église, se consacre à l'étude de l'oeuvre des philosophes païens. Dans une salle de collègue gothique, un érudit, assis derrière une chaire, fournit des explications. Parmi l'assistance attentive, nous reconnaissons Saint Jérôme à son habit et à son auréole. Cette miniature est réalisée dans des couleurs somptueuses parfaitement harmonisées.

Fermer la fenêtre